Podcast

EPISODE 8 (PARTIE 2) Quatre saisons à Kyoto avec Laura (Été & Automne)

Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour la seconde partie de l’épisode de Couleur Wasabi dans lequel je reçois mon amie Laura, installée à Kyoto, au Japon, depuis plus d’une décennie.

Si vous avez manqué la première partie, c’est par ici !

Nous nous étions donc arrêtés au milieu du printemps kyotoite, c’est donc là que nous reprenons la balade, toujours le nez dans les fleurs !

Et n’oubliez pas d’aller découvrir le joli compte Instagram de Laura :

PRINTEMPS (suite)

🌱 Les geisha – appelées geiko à Kyoto – sont des femmes très cultivées, souvent polyglottes, et surtout des artistes qui maîtrisent à la perfection différents arts : chant, danse, instrument de musique…

→ Plusieurs « quartiers de geisha » à Kyoto, petits microsomes ayant ses clients, son théâtre, etc…

→ Au printemps et à l’automne : sublimes spectacles de saison dans ces théâtres. C’est l’occasion d’admirer de fabuleux costumes, les danses de geisha, d’écouter de la musique traditionnelle, dans d’incroyables décors colorés.

→ Certains spectacles sont disponibles sur Youtube (attention en revanche, photos et vidéos interdites durant le spectacle) : https://www.youtube.com/watch?v=K4Dcy69QFwk 

→ Au Miyako Messe, à côté du Heian jingu (dont on a parlé dans la première partie de notre conversation), il y a des spectacles de maiko gratuits une fois par mois (infos sur internet). Et à ces évènements il est permis de prendre des photos.

→ Okiya 置屋 = « maison » de geisha, là où se trouvent les mentors

© Laura Aries

→ « Misedashi » 店だし = évènement durant lequel les nouvelles maiko viennent se présenter aux magasins et commerçants du quartier dans lequel elles vont exercer et auquel elles appartiennent maintenant

🌱 Festival KYOTOGRAPHIE – Festival photo international à Kyoto, expositions (gratuites ou payantes) dans toute la ville: https://www.kyotographie.jp/en/

ÉTÉ

🌱 La saison des pluies « Tsuyu 梅雨 », commence autour de mi juin, ce n’est évidemment pas la saison la plus agréable parce qu’on a chaud mais qu’il pleut.

🌱 Mais qui dit saison des pluies, dit saison des hortensias.

 © Laura Aries

→ Temple Umemiya-jinja, dans l’ouest de la ville, du côté d’Arashiyama. Très belle balade à faire dans le jardin du sanctuaire pour profiter de la beauté des hortensias de toutes les couleurs. 


« Tsuyu-ake », la saison des pluies est finie 🥳 !
→ Une fois la saison des pluies passée, place à la chaleur. L’air est très humide de juin à septembre en gros.

🌱  « Semi 蝉» , les célèbres, et si bruyantes, cigales japonaises – Quand on entend les cigales, c’est que la saison des pluies est finie. 

🌱 « Shinryoku » –  le « nouveau vert » des petites feuilles d’érables, presque fluorescentes.

© Laura Aries

🌟 Le conseil de Laura : aller visiter les temples célèbres pour leurs feuilles rouges à l’automne à la fin du printemps et pendant l’été, c’est également sublime 🌿✨ !

🌱 Tanabata 七夕, la fête des étoiles 🎋🌟 

→ Dans beaucoup de régions au Japon l’événement a lieu en juillet (le 07/07), mais à Kyoto, on fête Tanabata au mois d’août (date de l’ancien calendrier). 
→ Illuminations représentant les étoiles…, « tanzaku » petites bandelettes de papier de couleur sur lesquelles on écrit nos voeux avant de les accrocher/suspendre à de grandes branches de bambous installées dans les rues à cet effet. 

🌱 Typique aussi de l’été japonais : le son rafraîchissant des « furin », ces petites clochettes que l’on accroche en haut de notre porte ou de notre fenêtre et qui tintinnabulent dans le vent. 

🌱 Wagashi « bulle d’eau », saupoudrée de kinako (poudre de soja torréfié) : avaler de la fraîcheur.  

🌱 L’été, on se raconte beaucoup d’histoires de fantômes, d’histoires qui font peur : attraper une bonne sueur froide permettrait aussi de se rafraîchir !

🌱 « Hanabi », les feux d’artifice japonais – ou « fleurs de feu » : dans la région de Kyoto on peut en admirer à Kameoka, ou bien à Shiga, pour son grand feu d’artifice au dessus du lac Biwa. 

🌱 Gion Matsuri : grand festival à Kyoto au mois de juillet, la musique envahit les rues de Kyoto. Les festivités durent pendant deux semaines, la première quinzaine de juillet.

Construction des chars pour les festivités 

Construction des chars pour le Gion Matsuri
© Laura Aries

🌱 En août : « O-Bon お盆 », la fête des morts, l’équivalent de notre Toussaint. L’âme des défunts revient nous rendre visite. 3-4 jours fériés. 

Bon-odori : les danses spécifiques de ce festival, les gens dansent en yukata. 

Pour O-bon, on enflamme aussi des kanji « gravés sur les flancs de montagne », c’est le « okuri-bi », on renvoie les âmes des défunts.

Source : DiscoverKyoto

Ci-dessus, le célèbre kanji 大, mais il en a 5 ou 6, tout autour de Kyoto, et on les allume les uns après les autres.🌟 Le conseil de Laura : trouver un rooftop pour assister à cet émouvant spectacle. 

🌱 Fin août-début septembre, on arrive à la période des typhons !

AUTOMNE

🌱 Les japonais continuent à s’émerveiller devant la beauté des feuilles année après année (et on comprend pourquoi :)).

🌱 Kyo-yasai : les légumes de Kyoto, célèbres dans toute la ville 

🌱 La montagne de Takao : petit paradis en automne : on y va en bus, l’endroit est rempli d’érables rougeoyants, on peut y manger un « nabe » (bouillon avec du tofu, des champignons, des légumes de saison…) ou boire un matcha, au bord de la rivière.

🌱 Village d’Ohara : beaucoup d’arbres à kakis : un autre des paysages typiques de l’automne japonais ♥️

🌱 Guirlandes de kaki ou de légumes qui sèchent au soleil 🤩

🍁 Et pour prolonger le voyage au coeur de l’automne japonais, je vous invite aussi à écouter l’épisode que j’ai enregistré en novembre dernier sur le sujet, et à lire les notes associées (je vous préviens, vous allez faire le plein de couleur !)

Les chouettes PROJETS :

🌱 Laura travaille actuellement sur la rédaction d’articles pour un guide sur la ville de Kyoto, affaire à suivre donc…

🌱 « Hariko-no-Tora » 🐯 : Très chouette projet de Laura et d’Émilie (la reine du papier washi, que j’ai reçu dans l’épisode 2 du podcast :  https://podcasts.apple.com/us/podcast/2-partie-1-à-la-découverte-du-papier-washi-avec-émilie/id1575134902?i=1000528811883

© Laura Aries

Les filles sont toutes les deux fan des petits tigres en papier mâché (« hariko-no-tora »,  petits objets traditionnels japonais fabriqués à partir de papier washi), et comme 2022 est l’année du tigre, elles ont décidé de partir à la recherche des petits tigres, et de partager toutes leurs trouvailles ( objets artisanaux, peintures anciennes…) autour du tigre 

→ Compte Laura : https://www.instagram.com/laura_kyoto/?hl=en
→ Compte Émilie : https://instagram.com/hariko_paper?utm_medium=copy_link 
→ Hashtag du projet : #medetiger

«  Dis Laura, si tu devais associer une couleur à Kyoto, quelle serait-elle ? »
« Et bien ce serait la couleur bois, marron, brun, du coup »

Et vous, vous aviez remarqué qu’à Kyoto les konbini, les Starbucks, les McDonald’s, etc, sont de couleur marron, pour mieux se fondre dans le paysage ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s